Comment bien vieillir chez soi ?

bien-vieillir-chez-soi-Architecte-MARCADET-Claude

Claude MARCADET architecte

BIEN VIEILLIR CHEZ SOI

J’habite et travaille au village de La Bastide, accessoirement quartier de Bordeaux.

Je m’intéresse à l’auto construction de notre habitat, au « bien vieillir chez soi », et à la lutte contre l’étalement urbain.

J’accompagne des projets de densification douce des quartiers déjà urbanisés. Une démarche participative entre vendeur et acquéreurs, mêlant un foncier repartagé, la rénovation de la maison existante, et la construction libre de 2 autres maisons individuelles, très rarement plus.

Un hameau à taille humaine suivant le principe de l’airial landais. Je recherche des candidats à l’aventure participative et des terrains urbains, partiellement habités (ou non), parcelle de 1000m2 ou plus.

Pour mieux vous expliquer mon propos, je vous emmène à Biscarrosse sur la côte atlantique, pour découvrir le projet expérimental « la maison de Christiane ».

Sachez que ce projet concoure actuellement pour « l’appel à expérimenter » lancé par l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) et le PLAN BATIMENT DURABLE.

Exemple de Projet :

maison-typique-biscarosse

Christiane est une jeune veuve de 86 ans, très contente de pouvoir vieillir dans sa maison, avec l’aide des services sociaux de maintien à domicile.

Ses revenus lui permettent de vivre simplement, sans plus.

Sa maison aurait bien besoin de quelques travaux (rénovation énergétique notamment,…), mais elle n’en a pas les moyens. Idem pour la maison de retraite qu’elle ne pourra pas complètement financer, elle est cependant consciente que son état de santé reste précaire…

Ses enfants sont trop éloignés pour lui rendre visite très souvent et Christiane s’ennuie. La télévision hurle toute la journée, mais Christiane s’ennuie…

axonometrie-maisons

Partager est une bonne idée

J’ai proposé de vendre une partie du terrain pour financer les travaux de rénovation nécessaire, mais surtout pour faire venir à la porte de Christiane de nouveaux voisins.
Plus que de simples voisins, des partenaires en résidence partagée.

Les candidats à la propriété individuelle, ne désirant pas se retrouver en périphérie de la ville pour construire, apprécieront cette offre de foncier avec tous les services urbains directement accessible à pied…

Il y a assez de place sur la parcelle pour construire deux petites maisons, …une devant, …une derrière la maison de Christiane.

DIAPORAMA-schema-operationnel

Comment bien vieillir chez soi ?

En premier lieu il nous faut tracer le schéma opérationnel.

En tant que professionnel il m’est aisé d’informer les partenaires des contraintes urbanistiques, le nouveau PLU (Plan Local d’Urbanisme) en vigueur depuis début 2017 et s’appliquant de droit (loi ALUR de 2014) sur cette parcelle issue du lotissement communal de Pierricq de plus de 10 ans.

En tant que coach de l’équipe des partenaires d’opération, mon rôle est de « délier les langues » afin que chacun puisse exprimer ses désirs et que le projet commun puisse correspondre aux attentes de tous les partenaires et futurs usagers de cette résidence partagée.

DIAPORAMA-protocole-d-operation

Petit à petit se dégagent les contours d’un « faire » ensemble, puis d’un « vivre ensemble ». Tout cela est scrupuleusement répertorié dans le protocole d’opération.

La première partie de ce protocole sera jointe au dossier de demande de PCVD (Permis de Construire Valant Division). La seconde partie, les clauses particulières, n’intéressant que les signataires et leur notaire. Ce protocole constituera aussi les premières pages du registre journal de la résidence partagée en prévision de sa gestion ultérieure extrêmement simplifiée…

Reference-grange-landaise-171021

En acceptant d’accompagner ce projet, je me suis demandé comment j’allais pouvoir faire une proposition architecturale en harmonie avec la petite maison de Christiane, style néo-basco-landais.

La solution se trouvait au bout de la rue sous la forme d’une grange, bâtiment utilitaire accompagnant toujours la maison de maître sur tout airial landais.

Le paysage bâti biscarrossais conserve, même en centre-ville, de nombreux exemples de cette grange ancestrale.

Module-grange-171021

A partir de là, il a été simple de proposer un modèle architectural aux partenaires de l’opération « la maison de Christiane ».

Ce modèle n’aspire qu’à permettre aux futurs partenaires constructeurs de visualiser une image possible de leur maison et par la critique, le refus ou l’acceptation de ce modèle, les modifications demandées, construire « dans leur tête » la maison qui leur correspond réellement. Bien-sûr, j’accompagne ce processus…

Aujourd’hui, nous sommes prêts à déposer une demande de permis de construire.

MAIS, IL Y A UN PROBLEME … !

MOTEU-R-presentation-association

Les clauses contractuelles de droit privé, contenues dans les cahiers des charges des lotissements anciens, sont inaliénables dans le temps.

La loi ALUR a échoué à actualiser l’aspect réglementaire des cahiers des charges, et le notaire considère que la sécurité juridique des constructions proposées n’est pas assurée, et ne peut faire signer l’acte nécessaire à la validation finale de ce projet partenarial…

Seuls les co-lotis du lotissement communal de Pierricq, qui n’existe pourtant plus depuis plus de 30 années, peuvent agir.

Il reste à la société civile de débattre de cette problématique.

D’où notre idée de créer une association loi 1901 et d’aller, dans un premier temps, au-devant des co-lotis de Pierricq. Quelle action sera la nôtre à moyen terme, cela reste à déterminer.

En conclusion, je reste à la recherche de candidats à l’aventure participative et des terrains urbains, partiellement habités (ou non), parcelle de 1000m2 ou plus, dans l’immédiat de préférence hors lotissement, … s’il vous plait.

Contactez-moi  en cliquant sur le lien :  CONTACTER Claude MARCADET, Bordeaux le 25/10/2017

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Posez nous vos questions....

X