Une maison d’architecte pour moins de 140 000 €, C’est Possible !

Pour des clients qui disposent d’un budget restreint, tout en étant exigeant sur la qualité, la meilleure solution est de faire appel à un architecte.
Faites-lui confiance pour optimiser votre investissement, vous offrir une maîtrise globale des coûts dès la conception et tout au long de la vie de l’habitat : des espaces pérennes & étudiés, qui consomment un minimum d’énergie et demandent peu d’entretien.
Il saura être à votre écoute pour concevoir et construire une maison qui vous ressemble, dans laquelle il fait bon vivre et qui participe à la qualité du quartier.

grande-baie-vitree-soleil-maison

Un exemple : la maison de Mme CB à ST ERBLON (35230)

Madame C-B dispose d’un budget restreint mais aime la qualité et les belles choses. Elle nous a laissé toute liberté pour concevoir de beaux espaces et une maison économique et économe en énergie.

Le Parti Architectural

Nous nous sommes très fortement inspirés de Léonard de Vinci :
“La simplicité est la sophistication suprême” et avons travaillé sur les points suivants :

Une conception rationnelle et bioclimatique:

– la compacité: la maison est mitoyenne des 2 cotés, sans décroché, pour proposer le meilleur rapport volume à vivre/surface déperditives possible
– la disposition des espaces: les pièces de vie sont au sud, les zones de services sont quant à eux implantés au nord
– l’orientation des baies: la maison dispose de très peu d’ouvertures au nord mais bénéficie de très larges baies toute hauteur au sud. Ces baies sont agrémentées de protection solaire qui permettent de profiter des apports thermiques d’hiver tout en se protégeant des surchauffes d’été
– la structure très simple de cette maison permet une optimisation des coûts de construction
– le circuit de ventilation a été soigneusement étudié pour limiter le linéaire de gaines et la surface des faux-plafonds

coupe-architecturale-thyphaine-rocher

Des équipements techniques simples et efficaces:

– un poêle et des sèches-serviettes dans les salles de bains suffisent à chauffer cette maison très performante, aucun autre système de génération ni de distribution de chauffage n’est nécessaire
– cette économie sur le système de chauffage a permis de financer la mise en place d’une ventilation double-flux pour assurer une bonne répartition de la température, une économie d’énergie et une très bonne qualité sanitaire de l’air intérieur.

L’accent a été mis sur la qualité des matériaux, le soin du détail, le luxe de la lumière:

Utiliser une même disposition pour répondre à plusieurs fonctions permet de générer des économies substantielles :
– chaque espace est soigneusement étudié pour être très fonctionnel, tel la cuisine. Dans la cuisine la fenêtre sert également de crédence.
– l’escalier devient un véritable élément de décor
– les baies “toute hauteur” du RDC donnent une impression de volume et laissent généreusement entrer la lumière
– le brise-soleil confère une identité propre à la maison.

grand-sejour-lumineux-ROCHER-Thyphaine-architecte

Madame CB habite cette maison où « il faut bon vivre » depuis un an.
Et vous , pourriez-vous vous projeter dans un maison telle que celle-ci ?
Est-ce que la qualité sanitaire de l’air est une préoccupation ? Vos priorités seraient-elles différentes ?

Je vous invite à nous faire part de vos remarques et interrogations par un commentaire ci-dessous…

Partagez le:

4 questions sur “Une maison d’architecte pour moins de 140 000 €, C’est Possible !

  1. Bonjour,
    Je suis intéressé par l’acquisition d’un terrain un peu particulier, puisqu’il s’agit d’un ancien hall de fabrication et donc les 400 M2 sont couverts d’une dalle béton de 12 à 14 cm d’épaisseur .
    Puis-je conserver cette dalle et construire par dessus un logement (sur un seul niveau) d’environ 80M2 ?.
    Quelle précaution prendre ?
    J’aimerai éviter de casser cette dalle => problème d’accès…
    Solutions ? Radier par dessus ? Pieux béton …etc ?
    S’il faut construire une structure bois plus légère , pourquoi pas.
    Merci pour votre avis

    1. Bonjour, c’est tout-à-fait possible dans le principe, si l’étude technique le montre. L’objectif est même de ne pas faire d’autre adaptation au sol, ni pieux ni dallage supplémentaire (qui, lui, ne servirait à rien de toute façon…). Je l’ai fais une fois, dans le même contexte, en construisant sur le plancher d’un bâtiment industriel, tout s’est très bien passé (il y a plus de 10 ans et pas de sinistre 🙂 )
      Cela dépend de plusieurs paramètres : comment cette dalle est-elle faite ? (épaisseurs, assise, périphérie, etc.), comment se comporte-elle actuellement ? (fissures importantes ou pas…), et ça dépend de la surcharge prévue, par exemple une ossature bois (ou métal ?), environ 8 fois moins lourde que la maçonnerie, est bien plus favorable, évidemment.
      Si vous retenez cette solution, très économique !, mieux vaut ne pas casser la dalle, ne pas faire de tranchée si possible, pour les évacuations d’eau (ou a minima), une dalle entière peut être très stable mais pas “des morceaux de dalle” contiguës. bref, ça s’étudie.
      Bon chantier !

    1. Vous parlez probablement de 150000€; quoique la livre anglaise et l’euro ne sont pas très éloignés en valeurs, il me semble.
      Il est impossible de dire quelle surface on peut construire avec 150000€, évidemment. Ca dépend de tellement de paramètres que ça peut aller du simple au double, voire plus…
      – Ne pas oublier que les prix sont libres, dans le “bâtiment”, chacun fait le prix qu’il veut, quand il veut, pour qui il veut. Je vois assez souvent des devis d’artisan du simple au double pour le même travail. Avez-vous un professionnel qui vous indiquera les artisans ayant un bon rapport qualité/prix à consulter ? Ca dépend aussi de qui demande un devis (un client occasionnel ? un architecte ? etc.)
      – Le prix varient beaucoup d’une région à l’autre. Quand j’exerçais à la montagne, dans les Pyrénées, j’ai constaté que les prix étaient en moyenne du double de ceux de Toulouse (par de concurrence à la montagne).
      – Le prix varie beaucoup d’un projet à l’autre, pour une même surface, suivant le type de construction, la complexité architecturale ou pas, les matériaux…
      – Le prix varie aussi suivant le terrain. En pente ? Quelle profondeur pour le bon sol (pieux de fondations) ? Accès facile ou difficile ?
      Bref, faire construire n’a rien à voir avec acheter un produit industrialisé dont on connaît l’ordre de grandeur du prix.

Votre question ou commentaire